Thème de la semaine de prière pour l’Unité Chrétienne 2019

proposé par les Églises d'Indonésie

 

« Justice et paix s'embrassent : chemin d'unité »

Textes bibliques de référence : Deutéronome 16,11-20 et Psaume 85

 

Le thème Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2019 a été préparé par les Églises d’Indonésie. L’Indonésie est le plus grand pays d’Asie du Sud-Est avec plus de 17 000 îles, 1 340 groupes ethniques différents et plus de 740 langues. Elle est pourtant unie dans sa diversité. Ce fragile équilibre est aujourd’hui menacé par de graves problèmes sociaux et politiques. La corruption est présente sous plusieurs formes et affecte particulièrement le domaine de la justice.

Animées par ces inquiétudes, les Églises d’Indonésie ont trouvé que le verset du Deutéronome « Tu rechercheras la justice, rien que la justice » (16,20) était un appel particulièrement pertinent pour elles et pour toutes les communautés chrétiennes. Elles nous proposent donc de prier avec les versets 11 à 20 de ce chapitre 16 du Deutéronome. La paix est un des fruits de la justice (cf. Ésaïe 32,17) et le fruit de la justice est semé dans la paix (Jacques 3,18). Justice et paix sont intimement liées « Justice et paix s’embrassent » (Psaume 84). De même qu’il n’y a pas de paix sans justice, il n’y a pas non plus d’unité sans justice. L’injustice a nourri les divisions entre les groupes chrétiens, le chemin de l’unité chrétienne passe donc non seulement par la réconciliation mais également par la justice et le respect des minorités. Cela est vrai pour le Conseil œcuménique des Églises comme pour toutes les Églises du monde.

La quête de « l’unité dans la diversité », comme l’exprime la devise de l’Indonésie, rejoint particulièrement ceux et celles qui prient pour l’unité telle que le Christ la veut. Notre chemin d’unité en cette Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2019 se fait pèlerinage vers la justice et la paix avec tous nos sœurs et frères chrétiens du monde entier.

 

Informations tirées du Conseil canadien des Églises


Groupe partage et spiritualité Jeudi 6 décembre 2018 Méditation sur l’Avent

I-CHANTS :

- Oh ! viens, Jésus, oh ! viens Emmanuel (Nos voix unies, no 1)

- Tel que je suis (Chants évangéliques, no 322)

 

II-PRIÈRE D’OUVERTURE :

Éternel notre père,

Rendu à cette période pendant laquelle nous sommes appelés à nous préparer intérieurement à ta venue, donne-nous de garder à l’esprit que si l’Avent apporte joie à nos cœurs pour avoir choisi d’établir ta demeure parmi nous en notre seigneur Jésus Christ, c’est également est une période de réflexion sur notre vie et une invitation à devenir des hommes et des femmes meilleur(e)s.

Alors que nous nous préparons humblement à t’accueillir, inspire-nous…

Inspire-nous les mots, les gestes et les actions qui reflèteront toujours ton message d’amour.

Aide-nous, ô Éternel…

Aide-nous à marcher dans la joie et la confiance sur le chemin qui conduit à toi.

Transforme-nous…

Transforme-nous et rends nous réceptif à ton appel, au murmure de ton Esprit qui nous rappelle ô combien nous sommes aimés… de toi, qui nous rappelle la confiance que tu mets en nous et la responsabilité qui vient avec.

Éternel, nous souhaitons enfin te confier notre quotidien. Nous t’offrons nos cœurs, tous les lieux dans nos vies et dans notre monde qui sont en attente d’être transformés.

Viens…

Viens nous transformer, viens tout diriger, prends la place qui te revient

Amen

 

III-LECTURES

1-Ésaïe 45,1-13

Voici ce que dit l’Éternel à l’homme qui a reçu son onction, — à Cyrus, que j’ai saisi par la main droite, pour terrasser devant lui des nations, pour détacher la ceinture des rois, pour ouvrir devant lui les deux battants, et que les portes des villes ne soient plus fermées :

Je marcherai moi-même devant toi, j’aplanirai les pentes, je briserai les battants de bronze et je casserai les verrous de fer.

Je te donnerai des trésors enfouis, des richesses cachées, afin que tu saches que c’est moi, l’Éternel, qui t’appelle par ton nom, et que je suis le Dieu d’Israël.

À cause de Jacob, mon serviteur, d’Israël, celui que j’ai choisi, je t’ai appelé par ton nom; je t’ai paré d’un titre, sans que tu me connaisses.

Je suis l’Éternel et il n’y en a pas d’autre, à part moi il n’y a pas de Dieu; je t’ai préparé au combat, sans que tu me connaisses, afin que l’on sache, du soleil levant au couchant, qu’en dehors de moi il n’y a que néant : je suis l’Éternel, et il n’y en a pas d’autre.

Je façonne la lumière et je crée les ténèbres, je fais la paix et je crée le malheur; c’est moi, l’Éternel, qui fais tout cela.

Que le ciel distille d’en haut, que les nuées laissent couler la justice ! Que la terre s’ouvre pour que le salut y soit fécond, et qu’en même temps la justice y germe !

C’est moi, l’Éternel, qui ai créé cela.

Quel malheur pour qui cherche querelle à celui qui l’a façonné, alors qu’il n’est qu’un vase parmi les vases de terre ! L’argile peut-elle dire à celui qui la façonne : Que fais–tu ? et : Ton action ne vaut rien !

Quel malheur pour celui qui dit à un père : Pourquoi engendres-tu ? — et à une femme : Pourquoi accouches–tu ?

Ainsi parle l’Éternel, le Saint d’Israël, celui qui le façonne : Veut–on m’interroger sur ce qui est à venir, me donner des ordres sur mes fils et sur l’œuvre de de mes mains ?

C’est moi qui ai fait la terre et qui sur elle ai créé l’homme; ce sont mes propres mains qui ont déployé le ciel, et c’est moi qui commande toute son armée.

C’est moi qui l’ai suscité pour la justice, et j’aplanirai toutes ses voies; il rebâtira ma ville et il laissera partir mes exilés sans indemnités ni présents, dit l’Éternel des Armées.

 

2-Psaume 46

Dieu est pour nous un rempart, il est un refuge,

un secours toujours offert lorsque survient la détresse.

Aussi, nous ne craignons rien quand la terre est secouée,

quand les montagnes s’effondrent, basculant au fond des mers,

quand, grondants et bouillonnants, les flots des mers se soulèvent

et ébranlent les montagnes.

 

Il est un cours d’eau dont les bras réjouissent la cité de Dieu,

la demeure sainte du Très-Haut.

 

Dieu réside au milieu d’elle, elle n’est pas ébranlée,

car Dieu vient à son secours dès le point du jour.

Des peuples s’agitent et des royaumes s’effondrent:

la voix de Dieu retentit, et la terre se dissout.

 

Avec nous est l’Éternel des armées célestes;

nous avons pour citadelle le Dieu de Jacob.

 

Venez, contemplez tout ce que l’Éternel fait,

les ravages qu’il opère sur la terre.

Il fait cesser les combats jusqu’aux confins de la terre,

l’arc, il l’a brisé et il a rompu la lance,

il a consumé au feu tous les chars de guerre.

« Arrêtez! dit-il, reconnaissez-moi pour Dieu.

Je serai glorifié par les peuples, je serai glorifié sur la terre. »

 

Avec nous est l’Éternel des armées célestes.

Nous avons pour citadelle le Dieu de Jacob.

 

IV-MÉDITATION

 

V-TEMPS DE SILENCE

J’ai soif de ta présence (NVU no 312)

 

VI- ALTERNANCE CHANT ET TEXTE

« Tu m’offres chaque jour ton infaillible amour

Toi qui as fixé le cours des étoiles, sois mon ancre, sois ma voile. »

 

« L’Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve. Il fera de toi sa plus grande joie; Il gardera le silence dans son amour; Il aura pour toi des transports d’allégresse. » (Sophonie 3:17)

Refrain

« Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse. C'est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, Et que les montagnes chancellent au cœur des mers… » (Psaume 46)

Refrain

« Frères, soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance : c’est ce que Dieu attend de vous dans le Christ Jésus. N’éteignez pas l’Esprit, ne repoussez pas les prophètes, mais discernez la valeur de toute chose. Ce qui est bien, gardez-le; éloignez-vous de tout ce qui porte la trace du mal. » (1 Timothée 5)

 

PRIÈRE COMMUNE

Nous invitons maintenant chacun et chacune, à confier à Dieu à haute voix ou dans le secret de son cœur, les points qu’il ou elle souhaite voir transformés dans sa vie ou remercier Dieu pour sa présence, et ses bienfaits. Nous invitons à le faire en allant déposer une bougie.

 

PRIÈRE DE CLÔTURE

Ô viens Emmanuel

Ô viens, Emmanuel, prendre forme dans notre vie.

Ô viens, Jésus, transformer nos hivers en printemps.

Ô viens, Seigneur des seigneurs, éclairer notre route.

Ô viens, Sauveur du monde, nous libérer de nos illusions.

Ô viens, Seigneur des merveilles, nous ouvrir à ta présence.

Ô viens, Fils du Dieu vivant, nous appeler à ta gloire.

Ô viens, Roi des rois, nous guider sur les chemins de la vie.

Ô viens, Maître du temps et de l'histoire, orienter nos actions vers le bien.

Ô viens, Emmanuel, nous sauver d'une vie sans Dieu.

Père André Tiphane

 

NOTRE PÈRE

 

 

CHANT: D’un arbre séculaire (NVU no4)


                                   Foi et Fierté

                       Reprise des rencontres du groupe !

 

Après une interruption estivale, le groupe de rencontre et de discussion

Foi et Fierté de l'église unie Saint-Jean reprendra ses activités dimanche 2 octobre. Jeems van Platen en sera l'animateur

Le groupe se retrouvera après le culte du matin à 11h45

(110, Sainte-Catherine Est).

                                                          Bienvenue à toutes et tous !

Avec joie  nous vous annonçons que monsieur David Fines sera le pasteur de notre communauté dès avril prochain. Son dynamisme et ses compétences multiples suscitent notre entière confiance.

Monsieur Fines travaillera à mi-temps à la paroisse Saint-Jean. Il lui est demandé de former et d’animer une équipe pastorale rassemblant membres et amies. Ensemble, ils auront la responsabilité d’assumer les tâches habituelles:liturgie, prédication, éducation de la foi et  la vie spirituelle, soins pastoraux, partenariat avec la paroisse Camino De Emaús, solidarités sociales. Ensemble, ils s’engageront dans le processus de la Révision globale proposée par l’Église unie.

Nous nous réjouissons du chemin nouveau s’ouvrant pour notre communauté.

Bienvenue

Le Conseil de paroisse